L’accompagnement : le brief agence, l’étape préliminaire

Avant la mise en production du projet, l’étape du brief est nécessaire. Au travers de cet échange avec le client, l’équipe web va cerner l’identité, le marché et les objectifs de l’entreprise ou de la marque.

Le client vient souvent avec une image de son marché et de sa clientèle, qu’il tient de son expérience en boutique ou sur le terrain. Or, le web représente un ensemble de contraintes et de possibilités que le terrain n’offre pas. Ainsi, ce qu’il sait de ses clients, s’avère beaucoup moins utile qu’il ne le pensait. Le comportement en ligne des utilisateurs diffère énormément et leur attention est beaucoup plus volatile.

D’où l’importance de s’entourer d’une équipe de spécialistes du web, capables de mettre en évidence les problématiques liées au digital, ainsi que les objectifs et leviers exploitables. Cette étape de compréhension du client permet ensuite de travailler de façon conforme à ses attentes, tout en faisant le nécessaire pour un bon fonctionnement du site.

La problématique liée à son marché va également conditionner le travail et la stratégie marketing dans son ensemble. De ce brief initial va découler la planification qui permettra la gestion du projet en question.

En savoir plus

La planification du projet web

Lorsque l’étape du brief est achevée, s’en suit la planification de la production. A ce stade, un calendrier faisant état des différentes étapes de production va être mis en place. C’est le chef de projet qui va veiller au respect des délais en insistant auprès de l’équipe si nécessaire.

Ce planning devra cependant être flexible. Dans la création web, les délais sont parfois amenés à évoluer au fil de l’évolution du projet. L’ajout de fonctionnalités, ou la création de modules particuliers peut amener une équipe à se retarder. Il est donc préférable de créer un planning flexible, capable d’évoluer en même temps que la production du projet.

Des réunions régulières seront nécessaires dans le but d’assurer l’homogénéité de l’ensemble et la conformité à la volonté du client. Le mot d’ordre est la transparence entre les différents partis et intervenants.

La budgétisation devra également être mise en place. Selon le portefeuille du client, la complexité de l’outil web va pouvoir évoluer, de même que la stratégie marketing. Le but est de déployer des moyens adaptés et proportionnels au budget et aux attentes du client.

En clair, c’est à cette étape que le cahier des charges devient concret. C’est lui qui va conditionner tout l’avancement du projet.

En savoir plus

Concertation, recommandation et validation avec le client

A cette étape, la production est lancée. Cependant, il reste à soumettre le travail produit au client.

Des ateliers fonctionnels seront organisés afin d’informer le client de l’évolution et de le former à la compréhension et la maîtrise de tous les éléments clés. Ces ateliers s’apparentent à de la formation, ils permettent d’assurer un niveau de maîtrise suffisant de la part du client.

L’étape de création de wireframes permet au client de se projeter davantage dans ce que sera son produit fini. Il a sous les yeux un schéma de ce que seront ses pages web et peut en apprécier l’efficacité.

La formalisation des retours client aux intervenants permet à l’équipe de professionnels mobilisés sur la réalisation du projet, de coller au mieux aux attentes du client, tout en tenant compte des enjeux et des contraintes techniques. Ces retours sont gage de satisfaction du client face à son site fini.

Tout au long du parcours, le directeur artistique accompagnera le client et l’ensemble du projet pour s’assurer de la conformité du produit développé à l’image qui lui a été imaginée.

Ces étapes permettent une réalisation en toute intelligence avec le client. Ce qui garantit sa satisfaction et la possibilité de modifier le projet à chaque étape. Le produit livré représente fidèlement les attentes du client et la production gagne en réactivité et en efficacité.

En savoir plus

La production des documents de travail du projet

A l’aide de logiciels de gestion, un document commun à tous les intervenants sera produit un document commun, qui fera qui sera la feuille de route du projet. Il répond à « Qui fait quoi et quand ? ».

Il devra faire état d’un certain nombre d’informations :

  • Le projet et les tâches qu’il nécessite
  • Les professionnels qui interviendront
  • Les délais pour chaque étape de la production
  • Les livrables attendus

A ce document seront également ajoutées d’autres données :

  • Création des plannings en tenant compte de la dépendance entre chaque tâche et chaque poste
  • Définir un avancement programmé du travail
  • Optimisation de l’emploi du personnel et du matériel engagés dans la réalisation du projet
  • Créer des alertes pour signaler la fin d’une tâche ou l’expiration de son délai
  • Des rapports faisant état de la progression de la production
  • Mise en place d’outils communs pour le partage des ressources

En clair, la création doit se faire selon un ordre et un planning définis. Ces documents vont permettre à l’ensemble des professionnels travaillant sur le projet, d’avancer de façon coordonnée et logique, sans supposer de perturbation sur le « work flow » (flux de travail).

Les projets ainsi définis et cadrés en amont ont beaucoup plus de chance d’être réussis et bien finis.

En savoir plus

Recette web et tests

Le recettage ou test d’acceptation est la dernière phase de la production. Elle concerne le test du site et de l’ensemble de ses fonctionnalités. Il sert à assurer le bon fonctionnement de l’ensemble avant le déploiement en ligne. C’est étape est l’une des plus importantes de la gestion d’un projet web.

Le produit obtenu doit être conforme aux attentes du cahier des charges. Pour le vérifier, l’ensemble des documents de référence vont être consultés. Les maquettes graphiques et tous les documents techniques vont être utilisés comme référence en termes de réalisation.

Un cahier de recette peut alors être mis en place. Il va lister l’ensemble des fonctionnalités attendues et qui devront être testées :

  • Présence de tous les modules
  • Ouverture des vidéos
  • Formulaire de contact
  • Formulaire d’inscription à la newsletter
  • La remontée des mails
  • Mise en évidence des CTA (boutons Call To Action)
  • Enregistrement de la base de données
  • Etc…

Cette liste varie selon les particularités du site développé. Un e-commerce par exemple, ne nécessite pas les mêmes fonctions qu’un simple site…

Tous les détails devront être soumis à un contrôle exhaustif pour s’assurer du bon fonctionnement de l’ensemble.

En savoir plus

Evolution du projet après déploiement

Afin de s’adapter au mieux aux contraintes propres au marché visé, il va être nécessaire de pouvoir permettre au site d’évoluer. En fonction des premières informations relatives au trafic et à l’expérience qu’en retiennent les premiers utilisateurs, certains aspects vont devoir être optimisés pour garantir l’efficacité et la pertinence des solutions adoptées.

Cet aspect doit être pris en compte aussi bien par le client que par l’agence. Cette dernière devra prévoir d’intégrer cette problématique au cahier des charges afin de pouvoir intervenir sur le projet sans pour autant pénaliser la création d’un autre.

En vous appuyant sur l’aide que CentralWeb peut vous apporter pour créer votre site, vous vous assurez l’accompagnement d’une équipe experte dans le domaine du digital.

Afin de lancer votre activité en ligne sur de solides bases, contactez-nous, nous saurons vous épauler.

En savoir plus